Glory holes pour hommes gays

 

gloryhole gay   gloryhole hetero

 

Depuis le matin même, j’avais remarqué le changement de regard de Romain !! Je l’avais aperçue me scrutant de la tête au pied alors que j’étais dans la cuisine, et encore bien plus quand je lui avais dis mon ‘bonjour ‘ du matin, j’avais senti ses yeux lorgnaient ma poitrine. J’avais fais mine de ne rien percevoir, mais je dois avouer que cela m’avait quelque peu émoustillée. La preuve étant, c’est que quand je suis allé rejoindre Stéphane (mon conjoint) sous la douche, je n’avais pu m’empêcher de le gratifier d’une petite gâterie !!
J’avais également remarqué son regard insistant, l’après midi, quand nous étions allongés sur les glory holes transats au bord de la piscine, je faisais mine de dormir au travers de me lunettes de soleil, mais en fait je le regardais aussi. Ben oui ! Quelle femme pouvait rester insensible (même en étant mariée) au regard d’un très charmant et séduisant bel homme ? Pas moi en toute état de cause. Mais il était l’ami d’enfance de Stéphane (mon conjoint) et pour cela je m’interdisais d’avoir des glory holes pensées frivoles, et de toute façon il était lui aussi marié à une très charmante jeune femme. Mais le fait est que je me retrouvais seule avec lui et qu’au travers de mes glory holes lunettes de soleil, je ne pouvais m’empêcher de le regarder ! Mais que m’arrivait-il ? Jamais au grand jamais je n’avais ressentis un tel trouble pour un ami de mon époux. Je cru décelé à nouveau son regard insistant sur le décolleté de mon maillot de bain deux pièces. C’est alors qui se leva de sa serviette et me proposa de prendre un bain avec lui. J’acceptais en lui disant que je le rejoindrais d’ici 5 petites minutes, prétextant un appel à passé sur mon téléphone portable.
J’avais très envie de le surprendre, et je ne sais pas si c’est pour le provoquer que je fît ça, mais je me levais à mon tour de la serviette et enleva le haut de mon maillot de bain. Je plongeais alors à sa rencontre. Il n’avait pas pu remarquer ce que je venais de faire, car il nageait au loin, et il était toujours de dos. Quand enfin il se retourna, il vint me rejoindre. Sa façon de nager était tout simplement superbe, et j’avais tout le loisir de regarder la musculature de ses bras. Il était réellement bien fais de sa personne. L’eau quelque peu froide, faisait pointer le bout de mes glory holes seins, et quand il fut à quelques mètres de moi, je ne pu m’empêcher de me relever et lui offris le spectacle de mes glory holes seins durcis par la froideur de l’eau. Il me gratifia d’un très jolie sourire en faisant comme si de rien n’était, comme si il ne c’était pas aperçue que j’avais ôté le haut de mon maillot. Je me sentis quelque peu vexée, mais bon ne fallait pas non plus que je m’attendes à ce qu’il me dises « Waouh quelle magnifique poitrine ! », c’était quand même l’ami de Stéphane. Mais va savoir pourquoi à ce moment là, je me lançais dans une explication tout droit sortie de mon imagination :
- Il faut que je te demande quelque chose, je peux ?
- Oui, bien sûr !
- Ne dis surtout pas à Stéphane que je fais du monokini, il déteste ça ! (ceci étant un pur mensonge !)
- Comme tu veux, mais Stéphane est bien bête de détester ça, tu as une poitrine superbe, il en a bien de la chance ! A sa place moi je t’interdirais de mettre le haut du maillot !!

Et là, nous partîmes dans un joyeux fou rire. Remarque vu l’état de mes glory holes joues qui devaient être rouge pivoine à ce moment là, je préférais que cela soit ainsi, merci le fou rire d’être présent à ce moment là !!

- Tu viens, on fait quelques brasses ensemble !
- Oui, ok !

Je nageais derrière lui et j’admirais alors son dos. Décidemment il était extrêmement bien foutu, il devait certainement être très sportif.

- Alors, tu fatigues ? Me lança t’il d’un air moqueur !
- Ah tu crois ça, et bien on va voir ça !
Et là je dus purement le surprendre, car je me mis à nager beaucoup plus vite que précédemment allant même jusqu’à le dépasser.

- Tu me disais ? et là nous partîmes à nouveau dans un joyeux fou rire !
- Ben dit donc tu nages bien et vite toi !
- Ok, j avoue ! Je suis née au bord de mer et j’ai fais de la natation pendant presque dix ans dans un club !
- Eh bien ! A ce que j’ai pu constater, tes leçons t’ont bien profité !
- Merci, charmant flatteur !

Et c’est à ce moment là que l’on commença à chahuter dans l’eau comme deux adolescents ! S’aspergeant d’eau sur le visage, ce qui eut pour effet de me faire boire la tasse. Je m’étranglais presque et il vînt me tapoter le dos très gentiment. Le contact de sa main m’électrisa totalement ! Y a pas à dire j’étais sous le charme….
On sortis alors de l’eau et on s’affala tout deux sur nos serviettes respectives, l’un en face de l’autre. J’avais la tête enfouie dans mon sac, à la recherche de mon paquet de clope et quand je le regardai à nouveau pour lui tendre une cigarette, je plongeais dans son regard vert émeraude. Il y avait un silence total entre nous deux, nos yeux parlaient pour nous. Il effleura ma main en attrapant la cigarette et à nouveau je ressentis comme une terrible décharge dévalais le long de mon corps. Je lui tendis fébrilement le briquet et en parfait gentleman, il m’alluma ma cigarette. Le silence était toujours présent, on consumait notre tabac en se dévorant littéralement des glory holes yeux. C’est alors qu’il prit ma main dans la sienne et l’apporta à ses lèvres et y déposa un très doux baisé…J’avais le feu aux joues, et pas qu’aux joues d’ailleurs ! Je sentais une chaleur lancinante, me taraudais le bas ventre…

Je sentais bien que nous allions dérapées à ce moment là, mais je n’avais nullement envie d’empêcher cela. Et dire que j’allais certainement pour la 1ère fois de ma vie être infidèle à Stéphane et avec son ami d’enfance qui plus est ! Mais vraiment que m’arrivais t’il ?

 



EST CONNECTE EN DIRECT SUR LE CHAT



le plan du site